REPORTÉ - Conférences sur le livre de Daniel

L'ÉPIDÉMIE ACTUELLE NOUS OBLIGE À REPORTER CES CONFÉRENCES À UNE DATE ULTÉRIEURE.

La prophétie est un élément crucial de la foi et de la croyance adventistes. Elle a servi de fondation au mouvement adventiste, avec la conviction que l’histoire culminerait lors du retour du Christ. La marche de l’histoire conduit à cet avènement glorieux, et s’achèvera elle-même quand Dieu éliminera pour toujours le péché et Satan, et ouvrira aux rachetés de tous les temps les portes de l’éternité.

Deux moitiés bien distinctes forment le livre de Daniel. La première porte sur quelques moments de l’histoire néobabylonienne, surtout parce que Daniel et ses trois amis s’y trouvent impliqués (ch. 1 à 6). La seconde présente certaines prophéties à long terme intensément symboliques, dites apocalyptiques (ch. 7 à 12). La première partie comporte aussi des prophéties, mais hormis le rêve de Nabuchodonosor (ch. 2), elles mettent surtout en jeu des gens, des lieux et des événements locaux. Celles qui concernent Nabuchodonosor (ch. 4) et Belshatsar (ch. 5) se rapprochent plus des prophéties « classiques » trouvées, par exemple, dans Ésaïe et Jérémie.

La chronologie des prophéties du livre de Daniel nous donne l’occasion de relier ces prédictions à leur réalisation historique, sur des durées allant du temps de Daniel à une période intermédiaire située après sa mort, et jusqu’aux siècles des prophéties à long terme, bien au-delà de son époque.

Il y a dans la Bible bien des prophéties dont les auteurs bibliques disent qu’elles furent accomplies, mais on ne trouve que dans la Bible les traces de ces réalisations. Autant de cas où aucun témoignage extérieur ne vient confirmer les affirmations bibliques. Mais il en est beaucoup d’autres dont la réalisation est attestée par des sources externes à la Bible, ce que démontrent les exemples que l’on vient de présenter.

Les prophéties bibliques fonctionnent à différents niveaux. Certaines étaient destinées à des personnes, d’autres à des villes, et d’autres encore à des royaumes ou nations. Il en est de même quant à la portée temporelle : certaines sont immédiates, d’autres traitent d’événements situés dans un avenir relativement proche, alors que d’autres encore peuvent être considérées comme des prédictions à long terme, à l’échelle de plusieurs siècles. Les cas décrits dans cet article couvrent toute cette gamme de possibilités.

Le seul facteur commun réside dans l’existence de sources probantes externes, qui démontrent l’exactitude des prédictions. Voilà qui atteste que les prophéties furent écrites en se basant sur bien plus que des intuitions humaines affinées. Elles témoignent du Dieu qui donna des informations privilégiées à ses serviteurs, les prophètes. Il y a là une bonne raison de plus de croire en l’existence du Dieu biblique.

Extrait d'un article écrit par William Shea, Dr. en médecine, université de Loma Linda ; Dr. en théologie, université du Michigan. William Shea fut médecin missionnaire, enseignant en théologie, et paru dans la revue Dialogue.

Posté par (MON)

 Nous nous réservons le droit d'approuver et de désapprouver les commentaires en conséquence et ne serons pas en mesure de répondre aux questions relatives à ce sujet.
Veuillez garder tous les commentaires respectueux et courtois envers les auteurs et les autres lecteurs .
Merci de votre compréhension.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Annonces, actualités directement à votre boîte de réception une fois publiées

NOS CROYANCES

Les croyances des Adventistes du Septième jour sont destinées à imprégner l’ensemble de votre vie. Les Ecritures décrivent un portrait irrésistible de Dieu et vous êtes invités à explorer, expérimenter et connaître Celui qui veut nous aider à atteindre la plénitude.

En savoir plus

ARCHIVES