"La fille de Jephté" par Pierrick Avelin, sabbat 18 juillet 2020

Pierrick Avelin

Pierrick Avelin

Pierrick Avelin est responsable de la Jeunesse à la Fédération des Eglises Adventistes de Suisse Romande, et pasteur de l'église francophone de Genève.

18 juil 2020

Le texte de référence est Juges 11:29-40

29 Alors le souffle du SEIGNEUR fut sur Jephté ; celui-ci traversa le Galaad et Manassé ; il passa à Mitspé de Galaad ; de Mitspé de Galaad, il passa chez les Ammonites. 
30 Jephté fit un vœu au SEIGNEUR ; il dit : Si vraiment tu me livres les Ammonites, 
31 quiconque sortira des portes de ma maison à ma rencontre, lorsque je reviendrai victorieux de chez les Ammonites, sera pour le SEIGNEUR, et je l'offrirai en holocauste.
32 Jephté passa chez les Ammonites pour les combattre, et le SEIGNEUR les lui livra. 
33 Il leur infligea une très grande défaite, depuis Aroër jusque vers Minnith — vingt villes — et jusqu'à Abel-Keramim. Les Ammonites furent humiliés devant les Israélites.
34 Comme Jephté revenait chez lui, au Mitspa, sa fille sortit à sa rencontre avec des tambourins et des danses. C'était son unique enfant ; à part cela, il n'avait ni fils ni fille. 
35 Dès qu'il la vit, il déchira ses vêtements et dit : Ah ! ma fille, tu m'accables ! Toi aussi, tu attires le malheur sur moi ! Je me suis engagé devant le SEIGNEUR, et je ne peux pas revenir en arrière. 
36 Elle lui dit : Père, tu t'es engagé devant le SEIGNEUR ; agis envers moi selon l'engagement que tu as pris, maintenant que le SEIGNEUR t'a vengé de tes ennemis, les Ammonites. 
37 Elle dit encore à son père : Que ceci me soit accordé : laisse-moi un délai de deux mois. Je m'en irai, j'irai sur les montagnes et je pleurerai ma virginité avec mes amies. 
38 Il répondit : Va ! Et il la laissa partir pour deux mois. Elle s'en alla sur les montagnes, avec ses amies, pour pleurer sa virginité. 
39 Au bout des deux mois, elle revint vers son père, et il s'acquitta sur elle du vœu qu'il avait fait. Elle n'avait jamais eu de relations avec un homme. Dès lors ce fut une prescription en Israël : 
40 chaque année les filles d'Israël s'en vont célébrer la fille de Jephté, le Galaadite, quatre jours par an.

 Nous nous réservons le droit d'approuver et de désapprouver les commentaires en conséquence et ne serons pas en mesure de répondre aux questions relatives à ce sujet.
Veuillez garder tous les commentaires respectueux et courtois envers les auteurs et les autres lecteurs .
Merci de votre compréhension.

NOS CROYANCES

Les croyances des Adventistes du Septième jour sont destinées à imprégner l’ensemble de votre vie. Les Ecritures décrivent un portrait irrésistible de Dieu et vous êtes invités à explorer, expérimenter et connaître Celui qui veut nous aider à atteindre la plénitude.

En savoir plus