Le nouveau Président de la République de Zambie est un Adventiste du 7ème Jour

News 20 août 2021

Par Innocent Siachitoba and Lubinda Kashewe, Département de la Jeunesse, Union de Zambie, Lusaka, 16 août 2021

Hakainde Sammy Hichilema, communément appelé HH, membre de l’Église adventiste du septième jour, a été déclaré septième président élu de la République de Zambie par le juge Esau Chulu, président de la Commission électorale de Zambie (ECZ). Le juge Chulu l’a déclaré vainqueur de l’élection générale du 12 août 2021 après avoir obtenu 2 810 757 voix, devançant le président sortant, Edgar Chagwa Lungu, qui a obtenu 1 814 201 voix. Au total, 4 858 193 voix se sont exprimées lors de l’élection nationale.

Le message d’Hichilema pendant la campagne était centré sur l’unification du pays, qui compte 73 tribus, et la relance de l’économie nationale en difficulté.

Faisant partie de l’église adventiste, Hichilema et son épouse, Mutinta Shepande Hichilema, sont des membres baptisés du district de la mission de Chilanga dans l’Union de Lusaka. Tous deux ont reçu en décembre 2020, au terme d’une année de formation, la distinction de chef-guide du département de la jeunesse de l’Église adventiste par le directeur de la jeunesse de l’Union de Zambie du Sud, Webster Silungwe.

Selon l’agence de presse Reuters, Hichilema, 59 ans, est né dans le sud de la Zambie dans une famille modeste. Il a fréquenté l’Université de Zambie grâce à une bourse du gouvernement et a ensuite étudié le commerce et la finance à l’Université de Birmingham au Royaume-Uni. Il est aujourd’hui un homme d’affaires renommé dans divers domaines : gestion immobilière, élevage du bétail et conseil financier.

Les membres et dirigeants adventistes du monde entier ont félicité Hichilema pour son nouveau poste. « C’est inouï et historique », a écrit Pako Mokwgane, directeur associé de la jeunesse de l’Église adventiste. « Continuez à vivre selon les idéaux de votre Guide Suprême ».

Joyce Motsoeneng, membre d’Église, a écrit : « Félicitations ! Que le Seigneur soit votre guide tout au long de votre vie. Qu’Il vous accorde ses faveurs et la sagesse comme il l’a fait pour le roi Salomon. Puissiez-vous diriger notre pays avec intégrité au nom de Jésus-Christ. Puisse le peuple de Zambie appendre à connaître Dieu, le créateur du ciel et de la terre, à travers vous. »

« Que Dieu guide ce pays à travers vous », a ajouté Thucha Emeldah, membre d’église. « Que Dieu vous guide. Ce ne sera pas un chemin facile, mais Dieu est toujours Dieu, et Il vous guidera et vous protégera. Nous vous garderons également dans nos prières. »

Pendant ses campagnes, Hichilema a promis de favoriser la liberté religieuse pour toutes les confessions dans le pays, ajoutant qu’il ne contraindrait personne à rejoindre son église, comme l’ont prétendu ses adversaires politiques.

Hichilema a été élu lors de sa sixième tentative d’élection à la tête du pays.

Le nouveau Président de Zambie, Hakainde Sammy Hichilema et son épouse, Mutinta Shepande Hichilema ont reçu le 12 décembre 2020, après une année de formation, la distinction de chef-guide du département de la jeunesse de l’Église adventiste par le directeur de la jeunesse de l’Union de Zambie du Sud, Webster Silungwe. [Photo: Département de la Jeunesse de l’Union de Lusaka]

République de Zambie

La République de Zambie, dont le nom provient du fleuve Zambèze, est un pays d’Afrique australe, ayant des frontières avec de nombreux pays : Angola, Rep. du Congo, Tanzanie, Malawi, Mozambique, Zimbabwe, Botswana et Namibie. Sa population était estimée à seize millions d’habitants en 2017. Sa capitale est Lusaka.

Pendant la colonisation européenne de l’Afrique, la territoire est devenu la colonie britannique de la Rhodésie du Nord, puis obtient son indépendance en 1964. Son président, Kenneth Kaunda met alors en place en 1973 un régime à parti unique. Depuis l’élection présidentielle de 1991 la Zambie est devenue un État multipartite et éprouve plusieurs transitions pacifiques du pouvoir.

Bien que l’urbanisation et la taille des surfaces cultivées s’étendent rapidement, le pays abrite encore une riche biodiversité avec une faune et une flore typiques au sein de paysages et milieux variés.

Les frontières coloniales ont eu pour résultat une grande diversité de groupes culturels, qui sont partiellement reconnus par l’État par le biais de l’officialisation de rois et de chefs locaux. Héritage colonial, l’anglais est la langue officielle et peut ainsi favoriser l’unité de la nation. En tant qu’ancienne colonie britannique, elle fait partie du Commonwealth depuis son indépendance.

Source : Wikipedia.