Le pardon de Joseph à ses frères par Corinne Egasse

Corinne Egasse

Corinne Egasse

Corinne Egasse est Docteur en Théologie de l'université de Lausanne

02 avr 2016

Le texte de référence est Genèse 45:1-13

Joseph ne peut plus cacher ses sentiments devant tous ceux qui le servent. Il leur demande donc de sortir.

Quand Joseph est seul avec ses frères, il leur dit qui il est. Mais il pleure si fort que les Égyptiens l’entendent. Et la nouvelle arrive jusqu’au palais du roi d’Égypte.

Joseph dit à ses frères : « C’est moi Joseph ! Est-ce que mon père est encore vivant ? » Mais ses frères sont tellement émus de se trouver devant lui qu’ils sont incapables de répondre. Joseph leur dit : « Venez près de moi. » Ils s’approchent de lui. Joseph continue : « C’est moi Joseph, votre frère. C’est moi que vous avez vendu pour être emmené en Égypte. Maintenant, ne soyez pas remplis de tristesse. Ne vous faites pas de reproches, parce que vous m’avez vendu dans ce pays. En effet, c’est Dieu qui m’a envoyé ici avant vous, pour vous sauver la vie. »

Joseph dit encore à ses frères : « Ici en Égypte, c’est la famine depuis deux ans. Et pendant cinq ans encore, nous ne pourrons pas labourer ni récolter. Dieu m’a envoyé ici avant vous. Il voulait vous permettre d’avoir des enfants dans ce pays et de rester en vie. Ainsi, il vous rend totalement libres. Ce n’est donc pas vous qui m’avez envoyé ici, c’est Dieu. Et c’est Dieu qui a fait de moi le ministre le plus important du roi d’Égypte, le responsable du palais du roi et le gouverneur de toute l’Égypte. Maintenant, dépêchez-vous d’aller dire à mon père : “Voici le message de ton fils Joseph : Dieu a fait de moi le gouverneur de toute l’Égypte. Viens chez moi le plus vite possible. Tu t’installeras dans la région de Gochen avec tes enfants, tes petits-enfants, tes moutons, tes chèvres, tes bœufs et tout ce qui est à toi. Ainsi, tu seras auprès de moi. Je te donnerai ce qu’il faut pour vivre, pour toi, pour ta famille et tes troupeaux. En effet, la famine durera encore cinq ans.” »

Joseph ajoute : « Vous le voyez bien, et Benjamin mon petit frère le voit aussi, c’est moi, Joseph, qui vous parle. Allez donc dire à mon père quelle situation importante j’occupe en Égypte. Racontez-lui tout ce que vous avez vu. Ensuite, amenez-le très vite ici. »

 Nous nous réservons le droit d'approuver et de désapprouver les commentaires en conséquence et ne serons pas en mesure de répondre aux questions relatives à ce sujet.
Veuillez garder tous les commentaires respectueux et courtois envers les auteurs et les autres lecteurs .
Merci de votre compréhension.

NOS CROYANCES

Les croyances des Adventistes du Septième jour sont destinées à imprégner l’ensemble de votre vie. Les Ecritures décrivent un portrait irrésistible de Dieu et vous êtes invités à explorer, expérimenter et connaître Celui qui veut nous aider à atteindre la plénitude.

En savoir plus